Guide complet des travaux d’aiguille

J’aime les vieux livres de couture.

Vieux dans le sens, assez vieux pour être moche et sans intérêt, mais pas assez pour devenir une antiquité hors de prix.

Le genre de livres qu’on trouve dans les brocantes à 1€ et que, même à ce prix là, celui qui vend se dit intérieurement « Je ne pensais jamais vendre un truc pareil … ».

Il y en avait un chez mes grands parents, dans la chambre ou je dormais. Je l’ai beaucoup feuilleté.

img567

Je ne sais pas exactement ce qui me plait. L’usage abusif du orange, le naturel des photographies ou l’explication détaillée de ce qu’il faut savoir faire pour être une femme accomplie et une bonne maîtresse de maison, ce qui revient au même.

Je crois que je suis intriguée aussi. Les techniques semblent immuables, on trouve aujourd’hui des milliards de choses magnifiques sur Pinterest faites de la même façon. C’est étrange de ce dire que tout ce que je trouve si beau aujourd’hui sera regardé dans 30 ans par ma fille qui se demandera peut être … »Mais pourquoi ? » …

Et puis il y a toujours, au fil des pages, un petit quelque chose, un dessin, un motif, une idée, quelque chose qui me plait et qui fait que ça vaut le coup.

img574img575

img572

Publicités