Cadeau de naissance

Un petit cadeau de naissance, avec une petite couverture légère en polaire et coton, une brassière cache-cœur et un petit pantalon à taille élastiquée assorti, des Intemporels pour bébés.

J’aime bien faire des petites couvertures. Ce n’est pas compliqué, je trouve que ça sert toujours, plus tard ça peut être recyclé pour les poupées il ne faut donc pas la faire trop grande non plus.

J’aime beaucoup également la brassière cache cœur des Intemporels. D’abord, il y a des petits rubans, et tout est plus joli avec des rubans, et puis elle rend bien avec un tissu tout simple. Elle est en coton à pois gris, doublé en coton blanc. C’est quand même plus joli doublé. C’est avec ce modèle que j’ai appris au cours de couture comment monter correctement la doublure au bas des manches c’est à dire sans se retrouver à la fin avec quelque chose que l’on ne peut pas retourner, alors que l’on est obligé de découdre, x fois, jusqu’à abandon de l’idée pour se débrouiller autrement.

Pour finir,  un petit pantalon des Intemporels pour bébés toujours, en coton blanc avec du biais dans le tissu à pois en bas et au niveau de la ceinture.

IMAG0352IMAG0350Ensemnle Léa

Publicités

Sac de Tricot

Ma maman, pour son anniversaire, voulait un sac pour ses tricots, un comme le mien. Le mien étant en réalité celui de ma grand-mère et je ne sais pas du tout d’où il peut venir. Je l’ai regardé sous toutes les coutures, vidé entièrement, et on en mets du bazar dedans ! Et ramené au cours de couture pour avoir des conseils.

J’avais pris plusieurs tissus, des épais, des plus fin pour la doublure, différentes couleurs et donc ce lin enduit et ce coton fleuri qui étaient mes préférés certes, mais qui ont aussi reçu la majorité des suffrages des présentes au cours ce soir là. C’était plutôt facile à faire, et intéressant en plus. Surtout la grande poche de devant à laquelle j’avais renoncé la trouvant trop compliquée … et que … n’écoutant que mon courage … j’ai entrepris quand même, et en définitive c’était presque facile. Elle est bien pratique du coup ça aurait été dommage de s’en priver. J’aime aussi la petite poche sur le côté, de toutes façons, et là chérie ne me contredira pas, les poches ça sert toujours.

J’ai tressé du tissu pour les anses, ça fait féminin je trouve, et ce jour là chouchoute avait un petit haut mignon avec des bretelles tressées. Mon seul regret est que je n’ai pas coupé toutes les lanières dans le biais et du coup ça s’effiloche par endroits.

Dans l’ensemble j’étais très contente du résultat et la prof de couture l’a même trouvé plus beau que l’original ce qui n’est honnêtement pas faux.

IMAG0411 Sac Tricot

Les puces de couturières

J’ai renouvelé cette année ma visite aux puces de couturières du Plessis-Robinson, visite que j’avais déjà fait l’année dernière et qui valait le déplacement. Déjà, c’est pas très loin de la maison et on peut se garer facilement dans la rue (ne pas négliger l’importance des détails pratiques). Les Puces sont dans un endroit très joli, en intérieur donc peu importe la météo.

J’avais fais l’acquisition l’année dernière de quelques petites choses mignonnes et j’étais contente d’y retourner cette année. Du coup j’y suis allée malgré une gastro un concours de circonstances peu favorable.

Cette année un petit butin dont je suis ravie. De la dentelle, des pompons, du biais et une jolie édition d’Emma de Jane Austen qui n’attendait que moi et que ma maman m’a offerte. C’est en anglais et ça le rend encore plus classe !

J’ai aussi vu des tas de jolies choses, dentelles, broderies, tissus juste pour le plaisir des yeux. Les prix sont variables mais je pense que c’est avantageux dans l’ensemble. Il y a des stands vraiment intéressants et tout ce que j’ai acheté valait largement moins d’un euro le mètre.

IMAG1006Année 2013

La Fée Boutdeficelle

La Fée Boutdeficelle, c’est un blog que j’ai découvert par hasard (en fait je ne me souviens plus comment).

Le principe est un partenariat avec un orphelinat en Lituanie. La créatrice du blog-association à découvert cet orphelinat et avec lui la difficulté pour ces enfants de ne jamais être unique pour quelqu’un comme un enfant l’est pour sa famille. Elle a donc eu l’idée de réunir des couturières pour qu’à chacun de leur anniversaire, à Noël et parfois dans d’autres circonstances ces enfants reçoivent, de la part de « la fée boutdeficelle » un cadeau fait pour eux, avec leur nom dessus.

Je trouve l’idée très jolie. Je n’aimerais pas m’engager pour un enfant étant donné ma fâcheuse tendance à parfois abandonner ce que j’entreprends. Mais à un moment ils demandaient des parures de lit ou des taies d’oreillers. Je m’étais engagée pour une taie d’oreiller ce qui est quand même dans mes compétences. J’y avais ajouté une petite guirlande de fanions rangée dans une petite pochette pour rappeler la guirlande que j’avais cousue sur la taie. Pour ne pas trop m’embêter, et aussi pour que le rendu soit propre j’avais thermocollé le tissu avant de le coudre pour ne pas avoir à faire des touts petits rentrés qui n’auraient pas été très nets. J’avais doublé la taie avec un joli petit coton à motif avec des lunes et des étoiles. J’espère qu’on fait des jolis rêves quand on dort dessus.

Housse d'oreiller

Porte cartes et petit bazar

C’est des photos nostalgiques. Dans ma chambre de jeune fille, ça fait classe « chambre de jeune fille » … bref, dans cette chambre j’avais fabriqué un porte cartes postales et bazars divers et variés avec un simple tasseau, des petits clous, du fil de coton et des petites pinces à linge, rien de bien compliqué donc. Et je l’avais accroché au dessus de mon bureau. J’y mettais des cartes, des images découpées dans des magazines, des photos, des petits souvenirs, des bijoux, bref un joyeux mélange. J’en ferai peut être un pour chouchoute quand elle sera plus grande.

IMGP2775 IMGP2776