James Bond 007 contre Dr No

Je ne suis pas trop gadgets, voitures et armes à feu mais j’aime bien James Bond. D’abord il est anglais ce qui suffit presque à le rendre classe. Mais surtout, dans les James Bond, il y a souvent de jolies robes et presque toujours de magnifiques décors. Surtout dans les vieux films des années 60 – 70.

Nous avons donc entrepris, avec chérie, qui s’en fiche des jolies robes mais qui adore les gadgets, de regarder tous les James Bond dans l’ordre.

On aime bien prendre de grandes décisions comme ça.

Le projet 007 a été commencé il y a déjà quelques mois et on avait regardé le 1er et un bout du 2ème mais ce soir là Lucile était pas super d’accord pour qu’on ai un semblant de vie sans elle, et donc pour le moment on en est là.

Mais j’ai envie de croire que nous arriverons à mener à bien notre grand projet malgré l’adversité. I have a dream !

Le générique est sympathique avec ses points ou carrés de couleurs qui jouent avec la musique qui mets déjà bien dans l’ambiance.

Comme je m’y attendais le film en lui même ne m’a pas intéressé. En plus, ça se passe en Jamaïque, il y a beaucoup de scènes sur la plage et donc en maillot de bain ce qui est nettement moins intéressant que des robes.

Les scènes de bagarres et d’échanges de coups de feux (très très nombreux) ne sont pas crédibles une seule seconde ce qui est plutôt un bon point pour moi qui ne suis pas super fan de violence.

Je me suis ennuyée pendant toute la première partie du film.

Par contre, quand ils sont fait prisonniers par le méchant, ça devient nettement plus intéressant. Les décors dans le repère du Dr. No sont super beaux. Les méchants ont bon goût même si ils font rarement dans la subtilité. Son salon, où tout un mur est en fait une fenêtre sur les fonds marin, est légèrement kitsch mais néanmoins époustouflant. et les salles ou des employés du méchant travaillent avec assiduité à détruire le monde sont également de toute beauté.

Et à partir de ce moment là les gens sont habillés et il y a quelques jolis costumes bien agréables.

Bref, ça ne sera surement pas mon préféré, mais ça valait le coup de le regarder.