Mon bureau !

Avant, il y avait une pièce dans laquelle j’avais installé mon meuble d’ordi, et mon bazar organisé, ça ressemblait un peu à ça :

[singlepic id=66 w=640 h=480 float=center]

Mais un jour, j’ai dû laisser ma pièce pour faire une chambre de bébé…

Du coup, il a fallu trouver un endroit où me mettre mon ordinateur (le bazar a été réparti dans divers rangements à travers l’appart et la cave), parce que sans ordi, moi, je décède.

Alors on a trouvé cet endroit :

[singlepic id=67 w=640 h=480 float=center]

Un bout de mur près de l’entrée. Pour optimiser l’espace, on a décidé de faire un bureau sur mesure.

Croquis, montage, peinturage, fixage au mur… c’est du costaud !

[singlepic id=68 w=640 h=480 float=center]

Une petite étagère qui va bien en plus, et hop !

[singlepic id=69 w=640 h=480 float=center]

J’ai même pu mettre tous mes gadgets !

NEC plus ultra !

Fouloulou ! ça fait longtemps qu’on n’a pas écrit dans ce blog !
Je prends le clavier sur un bon air de Metallica, que j’ai mis à fond pour ne plus entendre le « Raï ‘n B » des cons du dessus (en espérant les faire ch… aussi – oui, nos relations sont très cordiales, j’en parlerai peut-être une autre fois), pour vous parler de mon nouveau jouet : la Turbografx !

Il y a un peu plus d’une semaine, je suis tombée par inadvertance (me suis pas fait mal, ça va) sur un site de vente de (vieux) jeux video en ligne avec quelques bonnes promo… avec en plus un bon d’achat pour la première commande… J’ai craqué !

La bestiole est arrivée toute neuve dans son carton tout neuf avec 1 jeu chouette…

[singlepic id=48 w=320 h=240 float=center]

Mais fichtre ! ils avaient oublié un jeu !
Je les contact par mail pour leur dire, ils me répondent qu’ils me le renvoient dans la journée et par la même occasion si je veux commander quelque chose d’autre dans la journée, les frais de ports me sont offerts… Et c’est comme ça que j’ai dilapidé l’argent du ménage, mais ça c’est une autre histoire…

La Turbografx  est une console de jeux, fabriquée par NEC à la fin des années 80.
Elle était censée concurrencer la NES (Nintendo) et la Master System (de Sega) mais bon pas vraiment parce que NEC ils faisaient pas vraiment une console pour conquérir l’univers mais juste pour se la péter grave parce qu’ils le valaient bien (d’ailleurs elle était mieux leur console en plus)…
Son vrai nom c’est la « PC Engine » sauf aux US et en Grande Bretagne, la mienne c’est une grande bretonne parce qu’elle est grise et pas noire, vous suivez ?

[singlepic id=49 w=320 h=240 float=center]

Bon, elle n’est pas spécialement jolie, elle est assez imposante (dans cette version) et quand on retire le cache du port d’extension pour le lecteur CD (oui parce qu’on peut lui associer un lecteur cd pour les jeux qui ont été fait sur CD et non sur Hucard genre de cartounettes contenant les jeux) elle est franchement moche ! Mais elle a trop la classe quand même !

[singlepic id=51 w=320 h=240 float=center]

Bref, ma tite console je l’aime tout plein parce que c’est un peu collector ! J’ai 3 jeux (oui, j’étais censée en avoir 2 mais si vous avez suivi il y a eu une histoire de frais de ports gratuits, pi y’avait d’autres jeux en promo… bref j’en ai 3) super chouettes, j’en ferai un rapport ici plus tard !

[singlepic id=50 w=320 h=240 float=center]

(Sur cette photo, les 3 jeux en Hucard : Galaga ’90, Blazing Lazers (dans une sorte de boîte CD mais c’est une hucard) et Bonk’s Adventure (PC Kid) qui est en boîte de CD dans une boîte de carton en plus en plus ! )

Voilà, les présentations sont faites, pour plus d’info => Wikipedia !

Lode Runner

Récemment en vide grenier j’ai trouvé un msx (vieil ordi) avec quelques jeux et j’ai très vite accroché à celui-ci…

Dans lode runner j’incarne (voui, c’est moi qui joue) un petit bonhomme qui court très vite, ça m’a d’ailleurs vachement étonnée la fluidité par rapport à l’époque du jeu et tout pitou…

Le bonhomme évolue dans un monde de plateformes et d’échelles… ça rappelle un moustachu qui voulait sauver une princesse enlevée par un gorille, la cruche…

Sauf que là, pas de moustachu (on voit pas d’assez prêt), pas de princesse cruche, pas de gorille, mais d’autres petits bonshommes qui en veulent à mon intégrité physique de pixels, les méchants !

Je ne me laisse pas faire et je décide de leur échapper, nom de Zeus ! Hop une échelle, hop une autre, hop je me suspend à une corde tendue pour rejoindre la passerelle d’en face, hop une chute de 5 étages, même pas mal ! haha ! vous ne m’aurez jamais !

Oui mais voilà, ça parait un peu facile et sans fin cette histoire… et bah c’est pas tout ! J’aperçois un petit tas de pixels, je me précipite dessus et hop, le petit tas disparaît…. Haha ! J’en vois d’autres, on dirait qu’il faut que je les ramasse tous ! Là ça se corse, ramasser tous les petits tas (qui sont en fait des lingots d’or – merci Wikipedia , c’était pas évident vu la tête des lingots) tout en évitant les petits bonshommes qui me courent après, ben c’est chocapic !

[singlepic id=39 w=320 h=240 float=center]

Je ramasse un dernier lingot et hop ! Une échelle apparaît ! Je grimpe, je grimpe. Et je me retrouve au niveau suivant ! Youpi !

Oh mais que vois-je ? Un lingot tout enfermé entre des murs ! Zut de zut, comment je vais faire ? Tiens, ça fait quoi si j’appuie là ? Hûhûhû ! Je suis diaboliquement géniale ! Je sais creuser des trous ! Je monte à l’étage juste au dessus de mon pitit tas d’or, je creuse un trou et zou ! À moi le trésor ! Mouahaha !

Bah mine de rien, c’est prenant comme jeu ! Je vous le conseille fortement !

Un remake est sorti sur DS (au japon) et un autre (qui a l’air plus mieux) sur Xbox 360.