Aligato

Ce week-end, petit tour à la Fnac, j’étais sensée être raisonnable car j’attendais 3 livres commandés sur leur site quelques jours avant. C’était juste comme ça, pour faire un petit tour.

Mais bon … à la Fnac il y a plein de livres et je n’ai aucune volonté et en plus j’ai un enfant ce qui me donne une excuse supplémentaire … bref …

Ce livre là crépitait dans son rayonnage tel un objet de quête :

A la couverture, il a l’air trop beau, et dedans il l’est encore plus.

Evidemment c’est pas pour moi, c’est pour Chouchoute .. si si … elle dans le magasin elle préférait n’importe quoi avec une licence Disney / Pixar … mais je suis sure qu’au fond elle a été très heureuse de remettre à leur place tous ces livres et carnet de coloriages Cars et qu’on prenne celui là … même si pour l’instant elle refuse toujours de le regarder …

Pour ma défense, on a beaucoup lu toutes les deux ce livre là :

Ils fonctionnent tous les deux sur le même modèle, une fée par double page, présentée avec un dessin de la mort qui tue et un joli texte, le tout illustrant une qualité, un très de caractère, etc.

La caissière de la Fnac m’a parlé de ce livre, d’une édition précédente et de contes japonais trop beaux chez cet éditeur et avec la même illustratrice je suppose.

Après ce premier craquage j’étais résolue à être raisonnable.

Oui mais …

Un peu plus loin, je vois ce livre :

Bon là vraiment ça relève du complot. J’ai une addiction aux fêtes traditionnelles, au Japon et aux livres.

En plus, fêter des fêtes d’une autre culture c’est très montessori et j’ai une addiction à montessori …

Il y a une fête par mois, au mois d’août c’est O-BON, la fête des ancêtres. du coup l’histoire de cette fête est expliquée, il y a un bricolage en lien avec la fête, ici un concombre-cheval et une aubergine-vache et des recettes étape par étape BananaChoco et Okonomiyaki. Chérie ayant une addiction à la cuisine japonaise elle ne m’a pas aidée.

De toutes façons la Fnac c’est toujours dangereux, alors qu’étrangement Foot Locker, Bouygues Telecom ou  Micromania je peux y passer un après midi (contrainte et forcée évidemment) sans être tentée une seule seconde.

Par contre, j’ai fais preuve d’une force de caractère exceptionnelle et d’une volonté hors du commun en n’achetant pas ce livre de toute beauté et de toute magnificence :

C’est un livre pop-up tout à fait magnifique. En plus Lucile n’a pas de livres pop-up !

Mais j’ai été très raisonnable. Par contre je l’ai noté dans un coin de ma tête, et du coup dans le blog maintenant, car je trouve que c’est un joli cadeau à faire à un enfant.

Etagère à Manga

Comme je l’avais évoqué ici, nous vivons dans un joli petit palais de 56 m² dont nous avons fait l’acquisition il y a plus de 2 ans.

C’était un peu mon rêve de devenir propriétaire, pour pouvoir enfin faire ce que je veux dans mon chez moi. Parce que dans les apparts en locations que j’avais eu jusque là je n’avais jamais ne serait-ce que mis quelques laies de papier peint. Et pourtant ,ce n’est pas l’envie qui m’en manquait ! J’en ai fais des plans dans ma tête de ce que je ferais si ces apparts dans lesquels je suis passée étaient à moi … j’en aurais abattues des cloisons et repeints des murs par milliers :P.

Bref, on a donc notre chez nous et on peut faire ce qu’on veut dedans ! Youpi !

Comme notre chez nous est … pas petit hein … mais pas super grand pour un F3, et que nous on est pas bordéliques hein … mais on a tendance à entasser tout un tas de choses … dans cet appart il nous faut gagner de la place et faire des rangements. Assez rapidement on s’est rendu compte que les meubles du commerce ne seraient pas vraiment des amis pour y arriver. On a donc fait beaucoup de choses nous même pour que ça soit le plus optimisé possible.

Cette grande et épique odyssée de craftage de meubles, qui est toujours inachevée quoique bien avancée maintenant, a commencé par la réalisation d’étagères pour pouvoir rapatrier la collection de manga de Nimu qui l’attendait sagement en Normandie. C’était notre 1ère réalisation en binôme et on en est super contente, ça prend peu de place et comme c’est dans le couloir de toutes façons c’est de la place dont on aurait rien fait. Ça permet de ranger beaucoup beaucoup de manga. C’est blanc et j’aime le blanc ;),  Et j’aime profiter de toutes les couleurs chatoyantes des alignements de manga. Bref, c’était un bon début ;).

etagère_mangas

Purikura

PurikuraUn petit article pour expliquer (voire justifier) la photo en avatar de notre merveilleux et énormissime blog.

Alors ma chirie adore le japon. Au départ, moi le Japon je connaissais pas. Je voyais ça un peu comme la Chine (cette phrase est limite un crime aux yeux de la-dite chirie). Et donc, petit à petit, j’ai appris à connaitre, un peu, cette étrange et impénétrable culture nippone.

Ma chirie, elle, elle aime le japon pour les sushis, les mangas et les samouraïs. Mais moi, en cherchant, j’ai découvert qu’ils avaient plein d’autres trucs merveilleux : Hello Kitty, Totoro, le cosplay, Sakura, des joulis kimonos, et tout un tas de trucs que certains pourraient qualifier, à tort, d’inutile : ces trucs ont un seul et unique but et intérêt : être Kawaii.

Et, dans la famille des trucs Kawaii, il y a les Purikura. Ce sont des photos comme celles sur l’image qui sont faites dans des photomatons. Et les japonnais (enfin pas tous j’imagine) en remplissent des albums entiers ! La chance !
Moi aussi j’ai donc voulu faire un album de photos de photomatons … bon chez nous les cadres sont tout de suite moins mignons, mais peu importe, je persévère et j’oblige ma chirie à écumer les photomatons avec moi. Fallait pas me faire découvrir le Japon
.